cod-test

Call of Duty : pourquoi ce FPS est ma référence

Les FPS connaissent un regain d’intérêt qui me fait sourire. Je sais qu’ils ont toujours eu un public fidèle, mais je trouve que l’intérêt qu’on leur porte a largement baissé. Fan de la première heure, j’ai commencé à jouer à Call of Duty alors que je ne connaissais pratiquement pas d’autres jeux. Depuis, j’ai entretenu cette passion, et je peux dire que CoD surpasse ses concurrents sur de nombreux points.

Un bon jeu à faire en solo

Je suis plutôt fan des FPS sur lesquels les performances personnelles priment sur celles de l’équipe. Sur Call of Duty, j’ai pu trouver cet équilibre dès le départ. J’entends souvent dire que les affrontements ne comprennent pas une once de réalisme. Je crois qu’on peut facilement dire que ce n’est pas le but principal du jeu ! J’ai été assez emballé de voir que le MW3 avait beaucoup fait parler de lui et qu’il reste une des valeurs sûres du genre. Il est tout de même dommage que les volets ultérieurs n’aient pas rencontré le même succès, et qu’ils soient majoritairement considérés comme de pâles copies de leurs concurrents. Ce sont pourtant de supers jeux qui gardent l’esprit que Call of Duty reflète depuis ses débuts.

call-of-duty-passion-test

Un jeu en ligne au top

Les serveurs de Call of Duty m’ont fait découvrir le potentiel d’un bon FPS joué en équipe. Ici, mes performances sont aussi mises en avant, car elles me permettent d’atteindre rapidement des objectifs. On me fait souvent la réflexion que les modes en ligne sur CoD font penser à un TDM sur Battlefield, et que les équipes manquent de coordination. Je dois pourtant rappeler que les joueurs sur Call of Duty ont une meilleure réactivité et sont beaucoup plus compétents sur les missions groupées. Une fois que les bonnes bases sont acquises, il n’est pas difficile d’y devenir accro.